Vous êtes ici : Géraldine Bertrand Photographie - byBBK - Reims - » "Quelques Choses" à Ecrire » Petits « Poissons d’ Avril » …photographiés en février !

Petits « Poissons d’ Avril » …photographiés en février !

Parce que « toutes les excuses sont bonnes », j’ai envie de publier cette année un article particulier pour le 1er avril …
… 1er avril… Poissons d’avril… Poissons…z

Des poissons, j’en ai rencontré pas mal récemment lors d’une expérience assez exceptionnelle et à laquelle je ne m’attendais pas du tout …
Une plongée dans un monde pour moi totalement inconnu, mais aussi et surtout une découverte de possibilités photographiques jusqu’ici, pour moi, insoupçonnées…

Koh Rong Sanloem , île au sud du Cambodge, je me laisse embarquer par mon frère dans l’idée qui ne le quitte pas depuis notre arrivée, me faire faire une  » discovery » , soit mon baptême de plongée… Ce qui m’emballe assez moyennement, suite à une tentative ratée il y a 15 ans …
Donc c’est parti 8h30, départ par la seule et unique route (voir photo ci-dessous) qui traverse l’île dans sa largeur pour rejoindre le Dive Shop.

rd

 

« Crapahutage » ultra facile pendant 1 heure dans la forêt ( Easy … The finger in the nose… Même pas mal, même pas peur, même pas chaud ! Et comme personne ne me contredira ici, c’est la seule version que je donnerai :p ). Une petite mise en forme qui vaut le coup, ne serait-ce que pour découvrir ce petit bout du monde idyllique ..

sf

Au programme 2 plongées sur la journée …
Sur le bateau, petit brief rapide par l’instructeur, et en quelques minutes, je me retrouve, armée de tout un tas de matériel, dans l’eau et loin du bateau … dont on s’éloigne encore plus en « nage arrière » (technique et gracieuse la « nage arrière » avec bouteille, palme et masque sur la tête ) pour faire quelques exercices de respirations

ww

J’ai un peu peur… Peur de pas réussir à respirer correctement, peur de ne pas aimer être sous l’eau aussi longtemps, peur de décevoir un peu Thibault en ne réussissant pas à comprendre ce qui lui le passionne depuis un moment maintenant, mais je n’ai pas le temps de me poser très longtemps ces questions…
Toutes mes peurs disparaissent en quelques minutes, laissant place à une expérience un peu magique…

sx

Sous l’eau tout est différent, chaque mouvement, chaque son, chaque respiration … Mon sens de l’orientation a définitivement disparu … Je n’ai plus la possibilité de verbaliser… Tout mon corps a mis en éveil chacun de ses sens, mais d’une manière nouvelle et jusque ici inconnue…
C’est une sensation de première fois absolue ou se mêle inquiétude et plénitude

jj

 

Petite pause informative : les photos sous-marines ici ont été prise, la plus part par mon frère, avec une Gopro (pas idéal pour certaines prises de vue qui nécessiteraient la possibilité de pouvoir gérer la zone de mise au point ) . C’est au moment du développement que j’ai affiné ces images un peu « brutales » à mon goût… Fin de la petite pause informative

 

2

Après un temps d’adaptation à ces sensations nouvelles, dont la maitrise reste encore pour moi un lointain concept, mes yeux commencent à regarder vraiment et à réaliser la beauté incroyable de ce monde sous-marin.
Il y en a partout dans tous les sens, j’ai du mal à savoir où regarder, et même parfois à comprendre ce que je vois… Je croise des êtres vivants en tous genres. La plus part restent fuyants, mais d’autres au contraire viennent jouer avec nous, curieusement attirés par nos bulles…

wwq

 

Je découvre des formes, des couleurs, des textures… Qui font naitre des possibilités incroyable d’images … Parce que oui évidemment, vous imaginez bien que cette passion pour l’image n’allait pas être mise sur pause une fois sous l’eau, bien au contraire …Mon regard « s’affine », surtout pendant la deuxième plongée, je me rapproche de plus en plus, découvrant enfin de tout petits être marins, minuscules « insectes de mer » , ils m’ appellent de toutes leurs formes et couleurs à les photographier …

 

gf

 

Et puis arrive ce moment où l’envie de faire une image a pris le dessus sur la nécessité de gérer au mieux ce corps à la flottabilité approximative, et où  il n’y avait rien d’autre que le petit « rampant » que j’essayais de photographier, juste lui et moi , ça a duré quelques secondes mais je me souviens avoir pensée « si j’avais mon macro , je pourrais passer 1h juste sur ce petit rocher » …

 

hhh

… Et j’y pense, plus que sérieusement… !

La prochaine étape, l’année prochaine, passer mon Open Water … Et J’ai hâte !!

ll

.

.

.

Le bonus du jour sur le chemin du retour :  un monkey sympa dans la foret ….

s

Ce contenu a été publié dans "Quelques Choses" à Ecrire, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.